mercredi 14 décembre 2011

"La légende du roi Arthur"

Lecture achevée le 12 décembre 2011

En 410, la Grande-Bretagne fut évacuée par les légions romaines. Alors débuta une période confuse, durant laquelle de petits chefs bretons se combattirent, n’hésitant pas parfois à appeler à leur secours des Barbares – Angles, Justes, Saxons – qui en profitèrent pour s’installer dans l’île, repoussant progressivement les Bretons vers l’Ouest et le Nord. Il semble toutefois que l’avancée saxonne ait connu une pause, au début du VIème siècle : c’est sans doute le souvenir magnifié de cette résistance celte contre les envahisseurs anglo-saxons qui est à l’origine de l’un des mythes littéraires les plus féconds que nous ait légués le Moyen Age : la légende du roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde.

Comme mentionné lors de ma précédente lecture, nul ne sait si Arthur a réellement existé. Ce qui est certain, cependant, c’est qu’il a généré une quantité impressionnante d’écrits et de travaux de toutes sortes. Traduits et adaptés dans la plupart des langues, réunis dans de grandes sommes romanesques en prose notamment, les hauts faits des chevaliers de la Table Ronde ont largement inspiré les artistes à travers les siècles. Encore aujourd’hui ils sont une source régulière pour nos cinéastes et auteurs contemporains de tous genres, avec par exemple Indiana Jones et la dernière croisade en 1989, le Da Vinci Code en 2003 ou plus récemment la série télévisée Kaamelott diffusée à partir de 2005.

Ce volume, publié sous la direction de Thierry Delcourt, directeur du département des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale de France, rassemble les textes d’éminents spécialistes et constitue, par la force de l’analyse autant que par la richesse de son iconographie, un ouvrage de référence indispensable à tous ceux qui s’intéressent à la légende arthurienne.

Aucun commentaire: