samedi 6 août 2011

"L'ombre du vent" de Carlos Ruiz Zafón

Lecture achevée le 2 août 2011

Nous sommes à Barcelone. Daniel Sempere est le fils d’un modeste boutiquier de livres. Un matin de 1945, alors que Daniel a 10 ans, son père le réveille à l’aube pour lui faire découvrir un endroit magique : le cimetière des livres oubliés. C’est une sorte de vaste bibliothèque secrète, dissimulée au fond d’un petit chemin perdu entre deux rues de la capitale Catalane. Dans ce labyrinthe de livres qui paraît interminable, la tradition veut que Daniel sélectionne et emporte un volume en particulier, afin qu’il ne soit jamais oublié. Il choisit L’Ombre du Vent de Julián Carax.
Une fois rentré chez lui, Daniel cherche à en savoir plus sur cet auteur qu’il ne connaît pas. Il découvre que son histoire est floue et très mystérieuse. Encore plus étrange, en tentant d’en savoir plus il fait la connaissance de plusieurs personnes qui sont prêtes à lui offrir une petite fortune pour son livre. Il semblerait en effet que ce soit peut-être l’unique exemplaire de tous les livres publiés par cet auteur qui n’ait pas été brûlé au cours des dernières années par un homme défiguré qui parcoure le monde en se faisant appeler Laín Coubert. Daniel décide alors d’enquêter sur cet auteur Julián Carax, et découvre petit à petit une histoire effroyable qui va l’entraîner dans une aventure qui transformera sa vie.

C’est ma petite Maman qui m’a proposé de lire ce roman, qu’elle a trouvé excellent. Je lui en suis reconnaissant, car même s’il est assez éloigné de mes lectures habituelles je peux dire que globalement je l’ai vraiment apprécié. Certains passages traînent un peu en longueur à mon goût, mais dans l’ensemble le texte et l’intrigue sont de grande qualité. Les ambiances sont particulièrement bien décrites. L’auteur nous transporte véritablement dans les rues de Barcelone, nous fait sentir son odeur et voir ses lumières. On s’attache également aux personnages qui semblent vivants, surtout l’original Fermin m’a beaucoup plu. Belle réussite et belle découverte.