mardi 4 janvier 2011

"Les Troyennes" de Euripide

Lecture achevée le 31 décembre 2010

Cette tragédie est celle des femmes de Troie. La guerre est finie. Leurs époux sont tous morts. Leur ville est détruite. Elles sont réduites en esclavage et distribuées aux différents rois grecs.
Hécube, mère de l’illustre Hector, est au centre de cette pièce. Elle apprend que sa fille Cassandre est promise au grand roi Agamemnon qui a succombé à ses charmes. Son autre fille Polyxène est offerte au défunt Achille, égorgée sur sa tombe. Andromaque est livrée au fils d’Achille et est donc condamnée à servir le foyer de leurs assassins. Son fils Astyanax, tout ce qu’il reste du puissant Hector, est jeté du haut des remparts de la ville car considéré comme une menace potentielle dont il ne faut pas s’embarrasser. Reste à décider du sort de la belle Hélène, livrée à son époux Ménélas. Elle implore sa pitié de manière fort habile, mais ce dernier reste de marbre. Elle rentrera avec lui sur ses terres et sera vraisemblablement tuée publiquement dès leur arrivée.

Que dire de cette tragédie ? Elle est pratiquement dépourvue d’intrigue, laissant plutôt place à une série de scènes de souffrance peu connectées. Je l’ai trouvée néanmoins très intéressante car elle clôture d’une certaine manière la guerre de Troie, et illustre la cruauté des vainqueurs blâmée par les dieux eux-mêmes à l’ouverture de la pièce (Poséidon et Athéna). L’écriture est également dans le plus pur style de l’époque.

Aucun commentaire: