samedi 23 janvier 2010

"Journal d'Oedipe sur la route (1983-1989)" de Henry Bauchau

Lecture achevée le 22 janvier 2010

Il aura fallu 6 ans à Henry Bauchau pour écrire Œdipe sur la route. 6 années au cours desquelles il a suivi Œdipe, Antigone et Clios dans leur long et douloureux périple. 6 années durant lesquelles il a été traversé de nombreux doutes et de désespoir devant l’immensité de la tâche à accomplir, mais également d’enthousiasme et de joie à chaque nouvelle étape du roman.
Ce livre est le journal de l’auteur au cours de cette période de sa vie. Sans pudeur aucune, il partage avec nous ses activités, ses états d’âme, ses craintes et ses peines, son âge qui lui joue des tours (il a plus de 70 ans), ses moments de bonheur et l’amour autour de lui. Il permet de comprendre le roman d’une autre façon, à travers l’auteur lui-même. On y mesure toute la place qu’ont pris les différents personnages du livre dans sa vie réelle, l’accompagnant chaque nouveau jour, le soutenant dans les moments plus difficiles et le poussant à aller jusqu’au bout.
Pour ma part j’ai été frappé par le rôle majeur de l’inconscient dans la création de ce roman. Cette histoire mythique s’est véritablement emparée de l’auteur durant ces années, lui soufflant chaque passage du roman à travers des rencontres, des rêves et de nouvelles aventures intérieures.
Même si ce journal laisse également transparaître comme il est long et dur pour l’auteur de créer une telle œuvre, Henry Bauchau a admirablement combattu sa propre vague, jour après jour, et l’a finalement vaincue 6 années plus tard, mettant au monde ce qui reste pour moi l’un des tout meilleurs livres que j’aie jamais lus.

Aucun commentaire: