mardi 11 novembre 2008

"Le Papalagui" de Erich Scheurmann

Lecture achevée le 31 octobre 2008

Touiavii est le chef d'une tribu polynésienne (îles Samoa). Ses frères aborigènes et lui mènent une vie simple et totalement à l'écart du monde civilisé. Dans le cadre de la tournée d'un groupe folklorique auquel il s'est attaché, il est amené à parcourir le continent européen. C'est à son retour de cette tournée qu'il fait connaissance de Erich Scheurmann et partage avec lui, en toute simplicité, ses opinions sur l'homme blanc (qu'il appelle Papalagui) et son monde. Erich Scheurmann, fasciné par la lumière sage et si juste que Touiavii jette sur notre civilisation, décide quelques années plus tard de rassembler ses opinions dans ce petit livre afin de les partager avec nous.
J'ai beaucoup apprécié ce recueil, car le regard de Touiavii nous fait ressentir ce que nous sommes d'un point de vue que nous serions incapables de percevoir nous-même. Et bien que sa façon de voir enfantine ou même puérile puisse être trouvée niaise par certains, plus d'un mot de Touiavii, plein de bon sens et de modestie, donnent à réfléchir sur soi, car sa sagesse vient de la simplicité la plus pure.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Quelqu'un me parlait ce matin de ce livre et me disait combien sa lecture est un bon moyen de remettre notre mode de vie en question.
La semaine passée la télévision française donnait à voir un reportage (les nouveaux explorateurs)sur deux Papous visitant la France, c'est à mettre en parallèle.
Bonne journée !
Chr$