mardi 14 octobre 2008

"L'amour au bout des doigts" et "L'homme étrange" de François Noul

Lecture achevée le 5 octobre 2008

"L'amour au bout des doigts" est un spectacle qui fut joué au conservatoire de Charleroi en mars 1993 par Jacques Druaux et Liliane Van Wynendaele. Faute d'avoir pu y assister, j'ai pris plaisir à lire ses différentes histoires réunies dans ce petit livret, que j'ai reçu de l'auteur au cours d'une soirée littéraire où nous étions tous deux conviés.
Comme à son habitude, il n'a pas son pareil pour toucher en faisant le portrait de gens simples de la campagne, aimant la vie et les bonnes choses, comme Odon le colombophile ou Armand le braconnier épicurien. Sa façon d'enrober ses histoires de descriptions culinaires succulentes est un véritable délice.
"L'homme étrange" fut joué au café-théâtre de la Brasserie à Charleroi en janvier et février 2004. A nouveau je n'y ai pas assisté. Je n'ai pu que lire le texte. Mais malheureusement j'ai le sentiment que l'auteur s'est éloigné de son inspiration habituelle puisée aux sources de la nature, de la vie campagnarde et saine. Son écriture se fait, dans d'autres sujets, plus sobrement narrative, moins truculente et moins poétique. J'ai moins apprécié ce second recueil.
Mais dans l'ensemble c'est toujours un plaisir de s'offrir une petite excursion au pays de François Noul. Pour moi qui passe d'un avion à l'autre, d'une conférence téléphonique à la prochaine réunion, ces moment de retour aux sources et de pureté poétique font le plus grand bien. Il rappelle les vraies valeurs et ce qui doit compter réellement dans la vie.
Par conséquent je le laisserai à nouveau finir (comme dans mon précédent message) en souhaitant à tous ce qu'il souhaita à Armand le braconnier du temps, à savoir de "vivre nos rêves, et de déguster à la petite cuillère la quintessence de chaque minute que le ciel nous permettra de savourer ici-bas".

Aucun commentaire: