jeudi 7 août 2008

"La grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite" de Olivier Clerc

Lecture achevée le 10 août 2008

Imaginez une marmite remplie d'eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L'eau chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température continue à grimper. L'eau est chaude. C'est un peu plus que n'apprécie la grenouille, mais elle ne s'affole pas pour autant, surtout que la chaleur tend à la fatiguer et à l'engourdir. L'eau est vraiment chaude maintenant. La grenouille trouve cela désagréable, mais elle est affaiblie, alors elle supporte et s'efforce de s'adapter au mieux.
La température de l'eau va ainsi continuer de monter progressivement, sans changement brusque, jusqu'au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s'être extraite de la marmite.
C'est à travers cette histoire, ainsi que celle du bambou qui pousse à l'abri des regards, de la chenille qui peine à déchirer son cocon, de la vipère qui se réchauffe, et d'autres encore, que Olivier Clerc tire plusieurs leçons de vie fondamentales et les partage avec nous.

Mon opinion sur ce livre est la suivante. L'idée de s'exprimer à travers ces allégories est originale et les histoires sont pertinentes. Toutefois, bien que contemporains, les thèmes abordés sont assez classiques et ne sont pas ceux qui m'intéressent le plus. En outre, chaque histoire est suivie d'une analyse bien trop longue et laborieuse à mon goût. J'aurais apprécié plus de simplicité en fait.
Ce que je retiens de ce voyage est que l'Homme s'est différencié du monde animal en prenant conscience de lui-même, mais que ce n'est pas une fin en soi. L'Homme ne sera vraiment libre que lorsqu'il aura également pris conscience des autres et de son environnement, au lieu de rester centré sur lui.
Nous sommes dans la marmite, peut-être déjà à moitié cuits. Allons-nous donner enfin ce coup de patte salutaire pour nous en sortir?

2 commentaires:

Les Idées qui Parlent a dit…

Bonjour Benjamin, je viens visiter votre blog..et ça tombe bien car j'ai hésité à lire le livre que vous citez...Finalement, il attendra encore un peu !
A bientôt. Marianne

Benjamin a dit…

En effet ce n'est pas le premier que je vous recommanderais.
Par contre de mon côté vous pouvez être sûre que je vais commander certains des livres que vous conseillez au sujet de l'innovation et de la créativité (ce sujet m'intéresse particulièrement comme le disais le petit message que j'ai laissé sur votre blog).
Donc si d'aventure vous passez par ici dans le futur, vous y trouverez probablement mon avis sur ces bouquins également. Benjamin